Sommaire

usine 1946Usine Ferrari

Les modèles de route produits par Ferrari et les reproductions existantes au 1/18


Voici donc j'espère, la liste de tous les modèles de route produits par Ferrari, et en bas de page, celle des modèles affiliés à la marque (Fiat Dino, Lancia Stratos etc).

Elle comprend donc en 1er plan, les modèles de route que l'on retrouve officiellement sur Ferrari.com ( liste qui comprend les Dino) et en retrait, ceux  "non officiels" que l'on retrouve en documentation libre sur internet, je n'ai pas retenu les "barchetta" même dans leurs rares déclinaisons civiles m'attachant avant tout aux berlinettes et autres GT de la marque.

scuderia  le scudetto devant le nom du véhicule caractérise les véhicules dit "sports cars" et fréquentant de la même manière circuits comme routes ouvertes. A partir de la 288 GTO il désigne, les supercars produits par la marque ou les modèles de vocation plus radicale (telles que stradale, scuderia etc).

Les modèles faisant l'objet d'une reproduction "métal" au 18ème sont marqués de l'icône  1/18ème et en passant le curseur dessus apparaitra le nom des fabricants ayant reproduit la dite voiture.

Le chemin sera encore long avant que toute la liste ne soit suivie d'un petit logo ;-)



Les "road cars" et "sports cars":




dino

 


Les projets spéciaux

Il s'agit d'évoquer ici les modèles recarrossés à la demande de clients après que Ferrari se soit engagé dans une production plus "standardisée".
Je n'ai retenu que les modèles réalisés en accord avec Ferrari (mais j'ai vraiment du mal avec les modèles 4 portes ou break des versions "venice") ou encore les modèles s'insérant dans le programme dit "special project" de la marque récemment mis en place.

Programme one to one

Depuis la 612 scaglietti, Ferrari a mis en place un programme de personnalisation à l'envie de ses modèles (accessoires propres, finitions, couleurs etc), je précise un exemple ci-dessous, mais ne compte pas répertorier tous ces modèles dans l'immédiat (je manque d'infos de toute façon).


Les "groupe IV"

Etonnant me direz-vous que de voir les modèles de compétition du groupe IV sur cette page, surtout qu'il s'agit de vraies machines de course dérivés des modèles de série repris dans la liste ci-dessus (habituellement Ferrari procédait de façon inverse en développant des versions civiles sur la base des modèles de course, on peut supposer que c'est pour cette raison qu'elles ne sont pas officielles même s'il y avait eu un précédent avec la 275 GTB/C).
Sauf que ces modèles restent homologués pour la route, une Daytona victorieuse de la catégorie GT  au Mans 73 rentrera même par ses propres moyens après la course.
Ensuite,  même si ces voitures n'ont pas été produites par l'usine (en ce qui concerne la 308), elles ont bénéficié de l'aval de Maranello et de son service d'assistance. Enfin, j'ai envie de voir dans ces deux modèles les ancêtres des challenge stradale, F430 Scuderia ou autre 599 GTO.



Les modèles affiliés :




V6 Dino pour ces modèles de FIAT



V6 Dino pour la Stratos et V8 Lancia "by Ferrari" pour la Théma




Il y a aussi, les "cousines" MASERATI  nées pendant la période de rattachement de cette marque par le groupe  FIAT, à celle au cheval cabré (officiellement  en novembre 1999, mais dans les faits dès 1997, le développement de la quattroporte IV evoluzione et de la 3200 GT ont été supervisés par Ferrari, mais ces modèles n'ont à priori pas de pièce commune avec ceux de Maranello; au contraire de la liste ci-dessous);  moteur extrapolé du 3.6 L de la 360 Modena et éléments de train avant de Maranello pour la 4200, conception Ferrari pour la quattroporte et son bloc V8, conception et pièces de l'enzo dans la MC12, et toujours le V8 de 4,2 L et plate forme raccourcie de la quattroporte dans la dernière née : Granturismo
Ces modèles restent cependant, entiérement badgés MASERATI..
Sont donc concernés :


Pour finir, il semble que fin 2006, un rapprochement de la marque au trident avec Alfa Romeo a été décidé par Fiat.
La 8C competizione reprend une version portée à 4,7 L du V8 Maserati, ainsi que le chassis raccourci de la Granturismo, bref Alfa puise dans les pièces Maserati, marque qui avait elle même puisée chez Ferrari, on est à la limite du hors sujet mais je pense qu'elle a tout de même sa place ici.

2010 : l'idée du rapprochement a fait long feu (le projet de 159 GTA à V8 Maserati a été rapidement  abandonné), mais après la crise traversée par le secteur automobile en 2009, Alfa est en mauvaise posture et affiche une gamme vieillissante, pour lui redonner une santé, le rapprochement est remis à l'ordre du jour par Sergio Marchionne et se fera finalement avec Maserati... et Abarth  (Aurais-je donc l'occasion sur cette page de rajouter de nouveaux modèles Alfa ?)
2012 : Le projet revient sur le devant de la scène, Sergio Marchionne confirme qu'Alfa romeo, va reprendre à Maserati, la plateforme pour le segment E et les motorisations développées par les ingénieurs de Ferrari pour les deux marques.





Un petit doute sur le lien de parenté entre les différents V8 ? voici une page qui leur est dédiée





Enfin,  les "Ferrarina" : ASA, voulues par Enzo Ferrari lui même, il s'agissait de modèles équipés de 4 cylindres, marque qui fut abandonnée au profit du développement du projet Dino;
aucun élément mécanique commun avec la production Ferrari.



La liste de ces modèles a été établie et complétée à partir d'un référentiel sous GNU Free Documentation License.
Toutes les photos disponibles sur cette page ont été trouvées sur internet via les moteurs de recherche, elles ne sont là qu'à titre d'illustration et je ne les revendique aucunement.

Sommaire