250 LM

Ferrari espérait en faire la remplaçante de la 250 GT(O) en course GT, ce fut sans compter sur les instances du moment qui refusérent de l'homologuer, les 100 exemplaires civils nécessaires pour cela n'ayant pas été fabriqués à l'époque, elle reste tout de même une GT.


Les rares modèles de route étaient appelés "250 LM berlinette spéciale"
(très peu de photos sur internet)



une version plus classique avec banquette complête mais sans pare chocs :
 
250 LM